Jewel Usain – Fight Club Lyrics

[Intro]

Eh

Tous pareil
Tous pareil

J’les regarde j’crois qu’ils sont tous pareil
J’sais pas ce qu’ils pensent paraitrent
Tous ces gros nazes devraient disparaitre
Une douce balayette
(Nan, Nan, Nan)
On vise le visage pas les iep-ds
Leur corps inerte sur un transpalette

[Couplet 1]

Yeah
Depuis l’temps qu’j’suis fort négro j’tannonce
J’ai l’impression qu’tout ces renois se font vieux comme ramos
Bamos
Hey
Allez Bamos
Hey

J’ai des idées pour sauver l’monde mais toutes se rapprochent du génocide comme Tanos
J’ai le corps, les pierres de l’infini, eux n’ont aucun feeling
J’ai un plan, prête moi ton 9mili
J’tire en plein dans leur Phillip
Allez hop, c’est fini
Eteinds toi lentement comme la marque déjà
Tes idées sont cools mais sont l’résultat d’idées qu’existent déjà
Dès maintenant, j’dois faire le double d’effort si j’espère me faire remarquer
En gros ça veut dire que j’dois mettre une putain de lucarne et 2 minutes après re-marquer
Bat les couilles, forme olympique
Y’a que leur ombre qui a la forme d’un pythe
Le problème c’est pas d’m’accepter le problème c’est d’accepter tout les problèmes que j’implique
Hey
Et j’crois en moi, j’suis pas athé
J’aime pas sortir des freestyles
Pour moi des freestyles sont que des sons ratés

Enfin faut bien justifier que celui-ci dure au moins 2-3 minutes
J’vais sortir un bet’ de refrain et qu’les pétasses chanterons à demi nue

[Pont]




Laisse tomber j’ai pas d’idées envoies le deuxième couplet

[Couplet 2]

Rien n’va plus dit le groupier
La prophétie est accomplie
En un par un, en un couplet
J’pourrais mettre tout ces batards accroupis
Et j’tai pas dis qu’j’excellais
J’sens qu’ils m’ont tous excédés
J’leur souhaite une fin misérable
XXX rempli d’espèce chèque CB
Puisqu’ils vendent tous leur images
Autant vendre la pochette sans l’CD
J’vais t’faire saigner
J’éclate leur packet comme un snack
J’touvre tu disparais comme un snap
J’ai rien céder
Amer depuis l’constat
Yo, Guette la merde qu’on s’tape
Et ces batards remplissent des stades
Pédé
Ecoute les refrains qu’on fédèrent
Bouffon y’a pas d’bouffée d’air
Tu préfère être un loup ou l’homme portant une peau de loup
Ou les moutons qu’on trop bouffés d’herbe
En mode félé, t’es balèze tu plies une cannette
Nous guerrier de l’espace on plie une planète
Te vantes pas d’avoir un train de vie pas net
Tu trempes ton pinceau mais t’as qu’une palette
Tout un arsenal de coup
Fou lossa ces connards se couchent
Une colation cool
J’te fait voir tout ce qu’on a sous l’coude
Bye bye j’reprends ma soucoupe

Nine Nine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *